VIN ET CREVETTES

VIN ET CREVETTES

VIN ET CREVETTES

 

 

Ferme et croquante, la chair de la crevette propose une légère perception saline. Le vin devra à la fois proposer un support acide évident, mais, idéalement, révéler une certaine salinité.

 

 

On peut dénoncer deux espèces de crevettes parmi les plus pêchées, même si parmi les crevettes dites 'vraies', on peut dénombrer 16 espèces diverses. Deux variétés de crevettes demeurent les plus connues.

 

 

  • Les crevettes roses, dites 'bouquet', les plus connues de toutes. Leur couleur rose est due à la cuisson, vivantes, elles sont d'aspect trransparent. Leur pêche se déroule sur des côtes rocheuses, à l'épuisette, en raclant celle-ci contre les parois des roches recouvertes d'algues.

  • Les crevettes grises, les plus pêchées, sont dites 'communes'. Celles-ci sont pêchées sur de  grandes plages de sable fin, à l'aide de filets de pêche. Les crevettes enfouies sous le sable, sont ainsi délogées et capturées. 

Dans un autre registre, il existe également des crevettes 'géantes', telles les gambas. 

 

QUE BOIRE AVEC DES CREVETTES?

 

 

Les vins reposant sur des sols crayeux, ou calcaires et d'anciens sédiments (Champagne, Chablis) constituent d'excellents compagnons. Sans oublier les vins blancs vifs subissant les influences maritimes, de bord de mer, oscillant entre acidités affûtées et parfois une matière légèrement charnue. (Gros plant, Muscadet...)

Les crevettes réclament des vins portés sur les acidités, afin qu'elles profitent d'une persistance aussi salivante qu'étirée. Si en plus, quelques pointes salines taquinent celle-ci, alors l'accord n'en sera que meilleur...

 

Idéalement:

Vins blancs septentrionaux, portés par des acidités saillantes, et des matières relativement fines. Finales et persistances salivantes, permettant d'accompagner à merveille les nuances salines et iodées des crevettes.

 

  • Chablis, Bourgogne Chitry (Bourgogne, Yonne)
  • Champagne (Brut, peu dosés)
  • Gros plant (Pays Nantais)
  • Muscadet (Pays nantais)
  • Pouilly-Fumé, Ménetou-Salon (Centre-Loire)

 

Alternatives

 

Vins blancs un peu plus charnus, plus denses, toutefois restant bien acidulés dans leurs finales. Climat plus méridionaux révélant des vins plus charnus, mais respectant malgré tout un bel équilibre acidités-matière. Certes les profils sont plus suaves, néanmoins, quelques pointes salines permettent, couplées aux acidités des persistances étirées. 

 

  • Mâcon, Pouilly-Fuissé (Macônnais)
  • Côteaux d'Aix, Cassis (Provence)
  • Vin de Corse-Ajaccio
  • Limoux, Côtes catalanes, Collioures (Languedoc-Roussillon)
  • Jurançon sec, Irouleguy, Côtes de Duras, Gaillac (Sud-Ouest, pays basque)

Tous les commentaires

Leave a Reply